Leasing Peugeot 3008 : offres LOA et LLD

Considérée comme le best-seller du constructeur français, la Peugeot 3008 s’est affichée en tête des ventes depuis sa sortie. Disponible d’abord sous forme de monospace, en 2016 il s’offre un nouveau look en devenant un SUV. 2020 annonce encore des nouveautés pour la Peugeot 3008 qui opère un facelift. Pour profiter de ce nouveau modèle, rien de mieux que d’opter pour un leasing automobile. Mais entre LOA et LLD, quelle offre choisir ?

Votre devis personnalisé

Vous êtes :
J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires d'e-vroum afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Peugeot 3008 : le roi des SUV français

Existante en deux générations, l’une sortie en 2009 et l’autre dévoilée en 2016, la Peugeot 3008 fait mouche auprès des Français. La seconde génération notamment a connu un succès phénoménal et a caracolé en tête des ventes. Sous son air sportif, il est vrai qu’elle a de quoi séduire. Pour essayer de garder son statut de « crossover le plus vendu au monde », la Peugeot 3008 s’offre une mise à jour esthétique pour 2020. Ce facelift n’a pas pour objectif de révolutionner le genre pour ne pas déstabiliser les consommateurs déjà conquis. L’idée est tout simplement d’ajouter des griffes lumineuses dans les optiques supérieures. Une calandre au style plus moderne sera également proposée. Au niveau des finitions, les clients pourront continuer à choisir entre Access, Active, Allure, Crossway, GT Line, GT, Active Business ou encore Allure Business. À part les modèles essence et diesel, la version hybride rechargeable séduira chez les écolos. Pour l’acquérir, il faut par contre prévoir un budget important puisque son prix démarre à 43 000 euros. Une des solutions de financement possible est de passer par un leasing automobile.

Acquérir une Peugeot 3008 en LOA ou en LLD ?

Le leasing auto est un concept de plus en plus courant. Il s’impose comme une alternative à l’achat classique via un crédit immobilier en proposant plutôt un système de location. Le principe est simple : en échange du paiement d’un loyer mensuel, le conducteur dispose de sa Peugeot 3008 durant une certaine période. Le dispositif se décline en deux formules : la Location avec Option d’Achat (LOA) et la Location Longue Durée (LLD).

La première offre aussi connue sous le nom de « crédit-bail » donne la possibilité au locataire d’acheter la voiture en fin de location. Le prix de vente est déjà fixé dès le départ lors de la signature du contrat. Le locataire peut également décider de restituer la Peugeot ou de souscrire à un nouveau contrat pour un autre modèle. La LOA est un contrat de financement qui fonctionne selon le régime d’un crédit à la consommation. L’organisme financier peut exiger un apport en guise de « mensualité 0 » à la souscription.

La Location Longue Durée pour sa part n’a pas « d’option d’achat ». En clair, la voiture doit être rendue à la fin du contrat. Néanmoins, le locataire peut émettre une proposition de rachat au loueur s’il désire garder le véhicule. À noter que cette formule est régie par le régime de la location mobilière et n’est donc pas un financement à proprement parler. L’apport n’est pas toujours obligatoire et le contrat peut inclure l’assurance, l’entretien, l’assistance et autres services compris dans le coût du loyer.

Bon à savoir sur le leasing avant de se lancer

Avant de se lancer dans un leasing, il faut y réfléchir à deux fois. En effet, les conditions peuvent être drastiques. Par exemple, en cas de détérioration ou de vol, le locataire continue d’être redevable des loyers dus restants.

En outre, clôturer le leasing avant la fin du contrat exige de payer également toutes les indemnités ainsi que des pénalités. Pour éviter ces frais, l’alternative est d’opter pour un transfert de leasing qui consiste à transférer le contrat à un nouvel acquéreur qui payera toutes les charges restantes.