Leasing Volkswagen e-up! (électrique) : offres LOA et LLD





Avec son nouvel e-up !, Volkswagen tente une nouvelle fois de s’imposer sur le segment des minis voitures. Si la première génération sortie en 2013 n’a pas atteint les objectifs qui lui étaient assignés faute d’autonomie, le constructeur rattrape le coup avec une nouvelle génération plus autonome grâce à l’implantation d’une nouvelle batterie. Cette fois-ci, vous ne resterez pas sur votre faim. C’est peut-être le moment d’envisager le leasing électrique dont vous avez toujours rêvé !

Volkswagen e-up! : Une autonomie décuplée

La petite Volkswagen e-up ! a été lancée en 2013 avec une autonomie de 160 km en cycle NEDC, une maigre performance qui ne valait pas son tarif plus élevé de 3 000 euros par rapport à sa version thermique selon les consommateurs. Elle n’a donc jamais atteint ses objectifs commerciaux, mais ceci n’est pas étonnant puisque le segment des minis voitures n’a jamais été le fort de la marque. Néanmoins, elle tente toujours de diversifier ses offres et d’offrir une meilleure performance. C’est ce qui a été opéré avec la Volkswagen e-up ! sortie en 2019. 6 années de progrès technologique a permis au constructeur d’offrir à sa mini voiture une batterie d’une capacité de 32,3 kWh, doublant ainsi l’autonomie annoncée pour la version de 2013, car elle est désormais de 240 km. La micro-citadine mesure un peu plus de 3,60 m de long, un gabarit qu’elle partage avec la Citroën C1. Elle ne peut pas prétendre pouvoir accueillir toute une famille, néanmoins, deux adultes peuvent s’installer à l’arrière sans trop de peine, à condition d’éviter les longs trajets. De même, son coffre de 251 litres est assez profond, mais pas suffisant pour contenir plusieurs valises. Sous l’habitacle, il est difficile de ne pas percevoir son caractère de modèle d’entrée de gamme, bien qu’elle soit mieux équipée que ses sœurs jumelles Seat Mii et Skoda Citigo.

Comment financer la Volkswagen e-up! ?

En France, la micro-citadine de Volkswagen se vend à un tarif de départ de 23 440 euros. Cependant, elle bénéficie d’un bonus écologique intégral de 6 000 euros, ce qui fait passer son prix à 17 440 euros. Il s’agit là d’un tarif tout à fait acceptable si on parle d’une voiture électrique, toutefois, pour une micro-citadine, cela semble encore un peu trop cher pour certains. Dans tous les cas, le modèle ouvre la porte à l’électrique à des acheteurs qui n’en avaient pas les moyens auparavant. La Volkswagen e-up ! est d’autant plus accessible dans la mesure où elle est disponible en leasing, un moyen de financement inédit qui vous évite de procéder à son achat. Que ce soit en location avec option d’achat ou en location longue durée, vous ne faites que payer les frais d’usage du véhicule pendant une période définie, ce qui constitue moins de dépenses. De plus, quand vous déciderez de changer de voiture, vous ne subirez pas les contraintes de la revente. La Volkswagen e-up ! constitue en effet une petite voiture capable d’assurer le quotidien. Elle nécessite peu d’entretien et elle offre tout de même un confort acceptable ainsi qu’une bonne performance grâce à son moteur électrique de 83 chevaux. Mais à un moment ou un autre, vous aurez besoin d’un véhicule plus polyvalent. Avec un leasing, vous n’aurez qu’à restituer le véhicule au bout de la durée de location et vous êtes libre de louer une voiture plus adaptée à vos besoins. Quant au choix du contrat, il doit se faire en fonction de vos besoins. La LOA est souvent choisie dans le but de tester le véhicule avant d’en faire l’acquisition ou non, pour cela, son loyer est pratiquement moins cher que celui de la LLD. Avec cette dernière par contre, vous avez la possibilité de bénéficier de prestations annexes qui vous déchargera de plusieurs tâches.