Leasing BMW X4 : offres LOA et LLD

Aucun résultat

Le SUV coupé premium, une invention signée BMW se destine aux amateurs de véhicules familiaux surélevés avec un brin de dynamisme. Au bout de 4 ans de carrière, le BMW X4 se renouvèle déjà dans une génération plus élégante, mais à l’allure toujours dynamique. Ce renouvèlement a été causé par l’arrivée de quelques concurrents sur le marché, notamment la Mercedes GLE et GLS Coupé. BMW a cru bon de lancer sa contre-offensive avec la nouvelle mouture du BMW X4 et le constructeur ne s’est pas trompé puisque son modèle reste une référence sur son segment.

BMW X4 : la mise à jour

Cette refonte n’en serait pas vraiment une sans une petite révision au niveau du design qui fait partie des critères les plus importants pour les acheteurs. Si la silhouette reste pratiquement la même, l’avant du SUV coupé se veut très proche du X3 avec lequel il partage à peu près tout. On observe une chute de toit fuyante et des lignes tendues au niveau de la poupe. En ce qui concerne les dimensions, la nouvelle mouture prend 8 cm de long et 3 cm de large. Cette croissance a, non seulement permis à la voiture de prendre un air de break surélevé, mais a aussi influé sur l’espace à l’arrière. Grâce à l’espace aux jambes amélioré, les passagers arrière se sentiront encore plus à l’aise. Par ailleurs, le coffre gagne aussi 25 litres grâce à ces nouvelles dimensions. À l’avant, on retrouve la planche de bord du X3. Le conducteur profite d’un poste de conduite optimal et d’un grand nombre de technologies d’aide à la conduite. La conception est ergonomique et bien finie, bien que l’ensemble reste assez classique.

Le BMW X4 sous le capot

Sous le capot, le BMW X4 reçoit trois moteurs à essence : 184, 252 et 354 chevaux ainsi que quatre moteurs Diesel : 190, 231, 265 et 326 chevaux. Le cœur de la gamme est représenté par l’essence 30i qui constitue le choix le plus intéressant. Pour cause, le moteur est moins bruyant et moins vibrant, tout en offrant une performance à la hauteur des visions sportives du constructeur pour son modèle. Le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 6,3 secondes pour une vitesse de pointe de 240 km/h. Seul bémol : son agrément. Pour profiter d’une conduite complètement homogène sur le SUV coupé, le M40i est conseillé. Il s’agit d’un 6 cylindres en ligne de 354 chevaux. À noter que l’ensemble de la gamme de motorisations est associé à une transmission intégrale et une boite automatique à 8 rapports de série. Et en matière de technologies, le véhicule est équipé du régulateur adaptatif de vitesse avec maintien dans la voie ainsi que l’assistant d’évitement.

Financer le BMW X4 avec un leasing

Le SUV le plus décalé et le plus dynamique de la gamme BMW est proposé à un tarif allant de 50 000 à plus de 80 000 euros. Ce qui représente un sacré investissement, mais ses performances en valent largement le coup. Proposé en leasing, le modèle peut être acquis via une LOA ou une LLD. En optant pour le leasing, l’acheteur n’a plus besoin de prendre un crédit auto puisque l’usage du véhicule est financé au fur et à mesure grâce aux loyers mensuels dont le montant est moins important qu’une mensualité de crédit. Le leasing est facile à mettre en place. L’automobiliste choisit sa version du BMW X4 et le personnalise avec des options. Par la suite, il convient des modalités de la location avec son loueur pour enfin fixer le montant du loyer applicable durant toute la durée du contrat. Une valeur résiduelle est également fixée dans le cas d’une LOA pour que le locataire puisse connaitre la valeur de rachat de son véhicule au cas où il souhaiterait lever l’option. Dans le cas d’une LLD par contre, aucune option d’achat n’est prévue. Le véhicule est restitué à bout de la période de location. Le respect des clauses du contrat est primordial dans le leasing, car tout écart donne lieu au paiement d’une pénalité.