Leasing Hyundai Kona : offres LOA et LLD

HYUNDAI
Kona1.0 T-GDi 120 Intuitive Lake Silver IntuitiveEssence
boite Manuelle | 5 Portes | SS7 - Lake Silver ( Peinture métallisée monoton)
Contrat : LOA
Apport : 4875%
Véhicule : Stock
Prix TTC: 19 500 €
Auto IES
Remise : 22,00%
à partir de 187,50 € / mois

Si vous êtes à la recherche du SUV parfait qui est aussi à l’aise en ville que sur la route, vous serez surement séduit par le Hyundai Kona. Sortie en 2017, le modèle combine un design acéré et une performance hors du commun, sans compter qu’il est également disponible dans une motorisation électrique. Et dans le but de satisfaire à toutes les demandes, le véhicule est accessible en leasing.

Hyundai Kona : un modèle d’exception

Le constructeur sud-coréen n’est pas spécialement connu pour offrir un design fantaisiste à ses véhicules. Par chance, le Hyundai Kona constitue une exception qui semble changer radicalement l’image de la marque auprès des consommateurs. Avec son allure avant-gardiste, le Kona apporte un nouveau souffle à une gamme habituellement sobre. Il se distingue ainsi par ses feux bi-LED à double étage, son pavillon bicolore et ses rails de toit. Il conserve cependant la calandre en cascade propre à la marque. Le SUV n’a pourtant pas que l’esthétique pour séduire. Sur le plan mécanique, il apporte aussi plusieurs solutions afin que chacun puisse trouver celle qui lui convient le plus. Sa gamme de motorisations se compose de deux blocs essence et deux moteurs diesel. Le véhicule existe aussi en une version hybride et deux versions 100% électriques. En fonction de vos préférences, vous avez le choix entre une boite à double embrayage et une transmission intégrale. L’habitabilité à l’intérieur du Kona est correcte, mais le coffre est parfois jugé un peu juste avec sa capacité ne dépassant pas les 327 litres. Ce détail n’est cependant pas de nature à décourager les consommateurs puisque le modèle reste l’un des meilleurs en ce qui concerne le rapport prix-équipement.

Quel est le prix du Hyundai Kona et comment le financer ?

Le Kona se décline en quatre finitions, dont la version d’entrée de gamme Initia se facture à partir de 20 250 euros. Cette finition embarque de série l’allumage automatique des feux, des équipements d’aide à la conduite, et un système audio RDS, mais la climatisation s’active manuellement. Pour 1 800 euros de plus, vous pouvez profiter de la version Intuitive avec sa climatisation automatique, ses jantes en alliage et son système multimédia avec écran tactile. Afin d’accéder à la finition supérieure, à savoir, la Creative, il faut débourser encore 2 100 euros de plus que pour l’Intuitive. Sur cette version vous bénéficiez d’un système de démarrage sans clé, d’un GPS. Et si vous disposez d’une version électrique, le freinage d’urgence avec détection des piétons et les sièges avant chauffants sont inclus. La finition Executive est accessible pour 2 500 euros de plus que la finition précédente et ouvre droit à un équipement complet et une présentation plus élégante. Elle est notamment munie de jantes de 18 pouces et des sièges en cuir. Pour acheter un Hyundai Kona, il faut donc débourser une somme de 20 250 à 26 747 euros, voire 34 900 euros pour une version électrique. Si d’habitude les automobilistes penchent vers le crédit auto pour acheter leurs voitures, le leasing apparait comme une solution beaucoup plus intéressante. Louer sa voiture au lieu de l’acheter est en effet plus économique et pratique. Le contrat de leasing étant flexible, le locataire a la possibilité d’adapter sa location en fonction de ses besoins.

Leasing Hyundai Kona : LOA ou LLD ?

La LOA et la LLD permettent de louer un véhicule pendant une durée définie en contrepartie du versement d’un loyer mensuel. Elles se distinguent cependant sur quelques points. Avec un contrat en LLD, l’entretien, la maintenance, l’assistance ou l’assurance sont inclus dans le prix du loyer. Lorsque le contrat arrive à sa fin, le véhicule est restitué au loueur dans un état d’usure normal. Quant à la LOA, elle offre une possibilité de rachat de la voiture en fin de contrat dont le montant est fixé préalablement. La prise en charge de l’entretien et de l’assistance n’est pas comprise et le locataire doit souscrire une assurance auto par lui- même. La LLD est souvent conseillée aux professionnels, mais en fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour la formule qui s’adapte le mieux.