Leasing Seat Mii electric : offres LOA et LLD

SEAT
Mii ElectricPlusÉlectrique
boite automatique | 5Portes | Plusieurs coloris disponibles
Contrat : LOA
Apport : 20%
Véhicule : En arrivage
Prix TTC : 22 378€
Elite Auto
Remise : 3,00%
Sur devis

En ce qui concerne son engagement dans l’électrification, le groupe Volkswagen ne fait pas les choses à moitié. Après avoir attribué à Audi un SUV électrique et à Skoda une superbe Hybride, Seat a aussi eu droit à son modèle 100% électrique, la Mii Electric. Commercialisée à la fin de l’année 2019, la Seat Mii electric se présente comme la cousine technique de la Skoda Citigo électrique. Ses atouts ? Une belle performance et un prix défiant toute concurrence. Voilà un modèle qui devrait vous convaincre de passer à l’électrique.

Seat Mii electric : la citadine au meilleur rapport qualité-prix

La Seat Mii electric se présente comme la cousine technique de la Skoda Citigo électrique. À ce titre elle reprend la même base technique de cette dernière en commençant par sa batterie de 36,8 kWh, de quoi promettre une autonomie pouvant aller jusqu’à 260 km selon le cycle WLTP, amplement suffisant pour vos déplacements journaliers. Si vous disposez d’une borne de recharge chez vous, la recharge à 7,2 kW prendra 4 heures contre une heure sur une borne de recharge rapide à 40 kW. La Seat Mii electric est dotée d’un moteur électrique de 83 chevaux de puissance et de 212 Nm de couple. En termes de performance, cela se traduit par une vitesse d’accélération de 12, 3 secondes de 0 à 100km/h pour une vitesse de pointe de 130 km/h. Le constructeur espagnol propose deux niveaux de finitions pour sa Seat Mii electric, à savoir la Seat Mii electric simple et la Seat Mii electric Plus. Sur les deux versions, il propose un certain nombre d’équipements tels que des jantes en acier 5J x 14, un Climatronic à régulation à air dynamique ou encore un système de contrôle de la pression des pneus. Si le modèle présente à peu près les mêmes caractéristiques que les véhicules de sa catégorie, il dispose d’un atout de taille, son prix. Pour avoir la version d’entrée de gamme, il faut compter 21 920 euros et cela sans les bonus gouvernementaux.

Leasing Seat Mii electric : est-ce une bonne idée ?

La location parait généralement être une bonne idée lorsqu’on souhaite faire l’acquisition d’une voiture électrique parce que, non seulement le prix d’achat est élevé, mais cela permet aussi de pourvoir changer de véhicule et de bénéficier des dernières technologies au bout d’un certain temps. Toutefois, on ne peut pas réellement dire que le prix d’achat de la Seat Mii electric est élevé. Bénéficiant d’un excellent rapport qualité-prix, le véhicule s’acquiert à partir de 21 920 euros. Si l’on déduit le bonus écologique, et la prime de conversion, elle vous reviendra à moins de 15 000 euros. Une bonne affaire donc, si l’on considère sa puissance et son autonomie. Pourtant l’achat n’est pas toujours conseillé et voici pourquoi. Au lieu de prendre un crédit auto ou de puiser dans votre épargne, vous payez un loyer mensuel correspondant à sa valeur d’usage. Pour une citadine électrique à bas prix telle que la Seat Mii electric, le loyer d’une LOA ou d’une LLD devrait tourner aux alentours de 150 euros. De plus, lorsque vous souhaiterez monter en gamme, il vous suffit de restituer le véhicule au loueur et de conclure un autre leasing sans vous en faire pour la revente. La location est une option avantageuse pour les automobilistes au budget limité. Et vous n’avez aucune raison de préférer un achat dans la mesure où les bonus écologiques sont dus, peu importe le mode de financement choisi.

LOA et LLD : comment maitriser les coûts ?

Le montant moyen d’un leasing est souvent communiqué par les prestataires dans leurs offres. Cependant, en fonction de la personnalisation apportée à la voiture et des termes du contrat, ce prix peut légèrement varier. Lorsqu’on veut maitriser le coût de son leasing, il est important de ses limiter aux équipements fournis par le modèle. Il faut savoir que les options supplémentaires sont de nature à vous priver de vos bonus écologiques et donc à augmenter le coût du loyer. Par contre, il ne faut pas faire l’impasse sur les services d’entretien et de maintenance proposés par le loueur. Il vous coûtera moins cher d’inclure ces services au contrat que de faire appel à des prestataires indépendants. Et pour finir, choisissez bien votre contrat. La LOA est faite pour les petits rouleurs tandis que la LLD est destinée à un usage plus intense.