voiture porsche

Est-ce plus intéressant d’acheter une voiture en Allemagne ?

Les voitures allemandes sont connues pour être moins chères qu’en France mais est-ce que ça vaut le coup réellement ? Quelles sont les démarches à suivre ? On vous explique tout.

Le marché allemand des voitures

Lorsque l’on s’intéresse à des véhicules de marques allemandes en occasion, il suffit d’effectuer quelques recherches sur des sites d’annonces automobiles proposant des véhicules en Allemagne pour se rendre compte que les prix sont nettement plus attractifs. En effet, cette différence a toujours été présente et s’explique en partie par le dynamisme des constructeurs. En effet, Audi, Volkswagen, BMW ou encore Mercedes proposent constamment de nouveaux modèles avec des technologies toujours plus récentes, ce qui pousse les clients des différentes marques à changer plus rapidement de modèle, créant ainsi une offre sur l’occasion abondante.

De plus, les Allemands sont connus pour être plus soigneux, ils apportent un grand intérêt à la qualité esthétique de la voiture, certains peuvent même annuler une vente à cause d’une rayure ou d’un dégât sur le véhicule, ce qu’un Français acceptera plus facilement, surtout s’il parvient à négocier encore un peu plus le prix. Ce constat suffit à expliquer que les voitures soient en quantité plus importante sur le marché de l’occasion et à un prix plus intéressant. On peut parfois constater des différences de prix de 3000€ à 4000€ sur certains modèles. Attention cependant aux trop bonnes affaires, car les véhicules Allemands ne sont pas proposés avec des options similaires en France. Les antibrouillards sont par exemple une option facultative et pas forcément recherché par les Allemands, ce qui l’est bien souvent en France.

Des démarches compliquées mais accessibles

Acheter une voiture en Allemagne ne se fait pas en 3 jours. Il faut tout d’abord cibler le véhicule souhaité, effectuer des recherches auprès des vendeurs professionnels et sélectionner plusieurs voitures répondant à ses besoins. Il est conseillé dans ce type d’opérations de passer par un vendeur professionnel et de maitriser l’anglais à minima, l’Allemand étant l’idéal. Toutes les démarches administratives se font en Allemand, tout comme le contrat et les échanges, bon nombre d’Allemands parlent couramment l’anglais, ce qui peut aider. Autrement, il faut envisager de passer par un mandataire, un intermédiaire Français spécialisé dans l’importation de véhicules et réalisant toutes les démarches.

Le choix du véhicule d’occasion se fera généralement sur photos, il n’y a pas d’essai de véhicule possible avant de se rendre sur place, il faut donc idéalement sélectionner plusieurs voitures dans une concession ou plusieurs proches pour pouvoir fixer son choix le jour venu. Lors du déplacement, il faut prévoir une plaque d’immatriculation temporaire pour pouvoir revenir en France et si possible demander une expertise de kilométrage (payant). Il restera une fois rentré en France toutes les démarches nécessaire à l’immatriculation, c’est-à-dire les démarches de carte grise mais aussi le passage du contrôle technique, même si ce dernier a été effectué en Allemagne. Enfin, l’automobiliste disposera d’un délai de 15 jours pour déclarer le véhicule aux impôts.

Ajouter un commentaire