Leasing Dacia Duster : conseils et offres LOA et LLD

Le SUV du groupe Renault continue son petit bout de chemin. Forte d’un véritable succès lors de son lancement en 2010 en s’écoulant à près de 2 millions d’exemplaires, la Dacia Duster plaît pour ses prix doux et sa polyvalence. Bonus : elle est disponible en Location Longue Durée ou Location avec Option d’Achat.

Votre devis personnalisé

Vous êtes :
J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires d'e-vroum afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Dacia Duster : un baroudeur polyvalent

2010, le groupe Renault sous la marque Dacia décide de lancer son Duster. À l’époque, en version 4×2 et 4×4, le modèle séduit d’emblée le public. En 2014, il a en effet été le véhicule le plus vendu de la marque. La Dacia arbore un caractère affirmé et un design musclé qui lui procure un style irrésistiblement unique. Après avoir été restylée en 2013, elle revient en une seconde génération sept ans plus tard. Elle plaît surtout pour sa polyvalence, son insonorisation plus soignée, son apparence raffinée et sa belle ergonomie. Que ce soit pour la ville, la montagne ou la route, le SUV assume son rôle avec brio. Il dispose notamment d’un châssis robuste, d’une garde au sol surélevée et d’un mode 4×4 qui lui permet de sillonner toutes les routes et de franchir les obstacles sans difficulté. À l’intérieur, tout est fait pour garantir le confort et le bien-être du conducteur et des passagers : cartes mains libres, lève-vitres électriques, climatisation automatique, réglages conducteur, caméras multivues, direction assistée électrique… Du côté de la motorisation, à défaut de se décliner en mode électrique, la Dacia Duster a été adaptée pour pouvoir utiliser du bioéthanol E85, ce qui évite le malus écologique.

Le leasing pour acquérir sa Dacia Duster

Pour rouler au volant de ce baroudeur polyvalent, inutile de casser sa tirelire. Dacia a toujours tiré son épingle du jeu en proposant des tarifs accessibles. La Duster ne fait pas exception. La version « Access » coûte 12 490 euros. Parmi les équipements disponibles figurent l’ordinateur de bord, le limiteur de vitesse et le lève-vitre avant électrique. La version « Essentiel » est tarifée à 14 750 euros. À ce prix, l’acheteur profite des équipements Access ainsi que de la climatisation manuelle, de barres de toit longitudinales noires et de banquettes arrière avec dossiers rabattables. La version « Confort » est proposée quant à elle à 15 850 euros annonce-t-on sur le site de Dacia. Elle est équipée de la version précédente en plus de lève-vitres arrière électriques, de radars de recul et de projecteurs anti-brouillard.

Pour faire acquisition du véhicule, rien de mieux que d’opter pour un leasing automobile. Ce système qui consiste à louer la voiture sur le long terme plutôt que de l’acheter et d’en devenir propriétaire séduit pour sa souplesse et surtout pour son coût accessible. La version « Access » par exemple est disponible dès 150 euros/mois de loyer et sans apport pour une Location avec Option d’achat (le locataire peut acheter le véhicule à expiration du contrat) de 61 mois. L’Essentiel se négocie à 170,91 euros / mois et le Confort à 183,46 euros par mois.

3 raisons d’opter pour le crédit-bail

Le leasing appelé également crédit-bail a de quoi attirer les entreprises et les particuliers par ses nombreux avantages. Un des arguments en sa faveur concerne la possibilité d’intégrer dans le coût des loyers mensuels le montant des frais d’entretien et de dépannage.

Autre point attractif : l’opportunité offerte de changer régulièrement de voiture. À expiration de son contrat, le conducteur peut décider de restituer son véhicule et choisir un modèle neuf plus récent. Il roule ainsi à bord des automobiles dernier cri sans être imputé par des frais supplémentaires.

Enfin, le leasing ne rend pas obligatoire l’apport personnel. En clair, il n’y a pas de somme de départ à fournir comme pour un emprunt bancaire. Par contre, il faudra certainement verser un dépôt de garantie représentant 5 à 15% du coût du véhicule et qui sera restitué après la location.