pare brise

Comment réparer un pare brise ?

Le pare brise est le premier élément de sécurité permettant à l’automobiliste d’avoir une excellente vision sur son environnement, il est important d’avoir une pare-brise en très bon état et de le faire réparer lorsqu’un éclat survient.

Le principe du pare-brise sur une voiture

Autrefois en verre, le pare-brise est désormais en verre feuilleté depuis une loi datant de 1983 obligeant les constructeurs à utiliser ce type de matériau pour les véhicules neufs. Il s’agit en fait d’une superposition de couches de verre et de polyvinyle de butyral (PVB) permettant de maintenir le verre en cas de gros impact (source). Si auparavant le verre éclatait en mille morceau dans la voiture, pouvant créer des projectiles dangereux pour les passagers et le conducteur, il résiste désormais mieux aux impacts et restera en un seul morceau. De ce fait, les pares-brises ne sont pas forcément inutilisables après un impact, on peut parfois les réparer afin de minimiser le coût.

Le principe est relativement simple, il a été rappelé dans de nombreuses publicités réalisées par des spécialistes du pare-brise. Lorsque l’impact est plus petit qu’une pièce de 2 euro, alors il est réparable à condition de ne pas se situer dans le champ de vision du conducteur ou à 4 cm du bord du pare brise. L’injection de la résine peut réduire l’impact mais pas le faire disparaître totalement, ce qui peut créer une gêne dans le champs de vision ou fragiliser la structure de la pièce lorsque l’impact est au bord du pare-brise.

Réparer le pare-brise quand c’est possible

La réparation est certes moins coûteuse que le changement complet du pare-brise mais lorsque ce dégât est pris en compte dans l’assurance, les automobilistes sont généralement peu concernés. Il est donc vivement recommandé de jeter un œil à son contrat d’assurance automobile en prenant soin de vérifier si le bris de glace est pris en compte et l’existence ou non d’une franchise. Autrement, les centres de réparation et de changements de pares brises sont en mesure de vérifier si le bris de glace est pris en charge ou non, un moyen efficace et rapide de savoir si le coût sera pris en charge par l’assureur.

Les professionnels vont donc vérifier l’état du pare brise et faire un premier bilan sur la suite des opérations. Une fissure, même petite peut être réparée mais si l’automobiliste ne s’y prend pas à temps, il peut se retrouver avec une fissure de plusieurs centimètres entrainant un changement du pare-brise. De même, il existe différents types d’impacts répertoriés par les professionnels, ces derniers peuvent influencer sur les réparations. La vérification de l’état du pare-brise va donc permettre de savoir rapidement s’il est réparable ou s’il faut procéder à un remplacement. Le remplacement implique de retrouver une pièce identique, surtout lorsqu’il s’agit de pare-brises spécifiques : athermiques, teintés ou compatibles avec un système de caméra. Le numéro de série permet justement de retrouver la bonne pièce et de pouvoir effectuer un remplacement à l’identique.

Ajouter un commentaire