Leasing Mini Clubman : offres LOA et LLD

Aucun résultat

Est-il encore nécessaire de présenter la Mini ? Érigée au rang de légende au même titre que la Fiat 500, la 2CV ou la Volkswagen Coccinelle, elle a connu un renouveau grâce au travail opéré par le groupe BMW qui rachète la marque Mini en 1994. Le modèle Clubman fait une apparition récente sur le marché puisqu’il est lancé en 2008. En 2019, un restylage a été entrepris afin de lui permettre de rester dans l’air du temps.

Mini Clubman : la naissance d’une légende

Dans les années 1950, la pression est à son comble au sein de la British Motor Corporation. Un défi de taille s’impose aux ingénieurs britanniques : celui de créer une voiture économique qui parvient à se vendre en dépit de la crise. À l’époque, Alec Issigonis et son équipe imaginent un modèle en traction avant, ce qui est totalement inhabituel en ces temps-là. Et pourtant, cette originalité va contribuer à façonner le succès de la Mini. En plus de ses innovations techniques et de son design, la citadine de taille réduite réussit à conquérir le public et va même remporter le trophée Dewar en 1959. Loin de vouloir se cantonner d’être un simple véhicule des villes, la Mini s’investit dans le rallye automobile sous l’impulsion de John Cooper qui a énormément contribué à faire la renommée du véhicule. Le succès est tel que la Mini va se décliner en une myriade de variantes. Parmi elles figure la Mini Clubman qui fait son apparition en 1969. Il n’était pas question ici d’une version break, car celle-ci était nommée Estate, Countryman et Traveller. Il s’agissait juste d’une variante plus imposante de l’originale. La Mini Clubman telle qu’on la connaît aujourd’hui ne fait son apparition qu’en 2008 sous l’initiative de BMW qui va utiliser cette nomenclature pour désigner le break doté d’une troisième porte et une ouverture antagoniste. Avant de voir le jour, cette version va être préfigurée par de nombreux concepts-cars dont le Mini Concept Francfort, le Mini Concept Tokyo, le Mini Concept Detroit Go Sports ou encore le Mini Cooper S Clubman Airstream Concept.

Le Mini Clubman fait peau neuve en 2019

Le printemps annonçant le renouveau, c’est peut-être pour cette raison que Mini a décidé d’opérer un relifting de son petit break durant cette période. L’opération de chirurgie esthétique date de mars-avril 2019. L’occasion pour le véhicule de revenir avec une silhouette plus fraiche grâce à de subtiles modifications. Au niveau de la face avant, on note des phares remaniés, une calandre aux lignes plus convexes ou encore les nouveaux rétroviseurs. À l’arrière, place aux feux à l’effigie de l’Union Jack, histoire de rappeler les origines britanniques du break. Un des avantages de cette nouvelle mouture est que l’intérieur peut être revu selon les goûts et les envies des utilisateurs à travers le programme de personnalisation Mini Yours. Un nouveau système multimédia a également été proposé. Le système de navigation Mini comprend l’affichage de cartes et flèches sur un écran de 8,8 pouces, une solution de commande vocale et la navigation routière. Concernant l’assistance à la conduite, le frein de stationnement électrique, l’affichage tête haute et les dispositifs de stationnement sont au rendez-vous.

Leasing du Mini Clubman

Un des meilleurs moyens de financer l’acquisition du Mini Clubman est de passer par une LOA ou une LLD, que vous soyez une entreprise ou un particulier. Le financement s’avère plus aisé à assumer, car au lieu de payer le prix de la voiture en une seule traite, vous réglez des mensualités en contrepartie de son utilisation. En effectuant des demandes de devis sur internet, vous obtiendrez des propositions qui détaillent les conditions du leasing en matière de prix, de durée de location, de prestations comprises ainsi que de forfait kilométrique autorisé.