Leasing Chevrolet Bolt (électrique) : offres LOA et LLD

Votre devis personnalisé

Vous êtes :
J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires d'e-vroum afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

On rêvait d’une voiture électrique avec une grande autonomie et un prix abordable et Chevrolet l’a fait. Avec son modèle Bolt apparu sur le marché en 2017, le constructeur a fait trembler ses concurrents. La nouvelle version reste dans cette continuité en proposant une autonomie de 400 km en cycle NEDC pour un prix annoncé à 30 000 dollars seulement. Si vous deviez changer pour l’électrique, vous savez désormais vers quel modèle vous tourner.

Chevrolet Bolt : une électrique nouvelle génération

Avec ses 400 km d’autonomie en cycle européen, la Chevrolet Bolt tente de se hisser en tête des ventes en proposant un prix défiant toute concurrence. Une telle prouesse est due à une batterie puissante fournie par le coréen LG Chem d’une capacité de 60 kWh. La voiture est dotée d’un moteur électrique de 150 chevaux avec un couple de 360Nm, autorisant une vitesse de pointe de 145 km/h. pour la recharge, elle fournit une prise de recharge domestique, mais cela ne l’empêche pas d’être compatible avec la charge rapide Combo. Cette dernière option est d’ailleurs recommandée puisqu’elle permet à la batterie de se remplir à 80% en mois de 45 minutes. Au niveau du design, on ne note pas une grande amélioration même si le modèle adopte un style plus dynamique. C’est plutôt à l’intérieur que de sérieux changements ont été opérés. Tout d’abord, le véhicule se dote d’un panel d’équipements connectés composé d’un écran tactile de 10,2 pouces sur le tableau de bord, de la connexion 4G Onstar, d’une caméra de recul et d’un calculateur d’autonomie. La Chevrolet Bolt ne lésine pas sur le confort, car elle offre un espace généreux pouvant accueillir 5 passagers.

Faut-il acheter sa Chevrolet Bolt en leasing ?

L’achat d’une voiture est une décision à ne pas prendre à la légère. Au vu de l’ampleur de l’investissement que vous allez faire, il est important d’anticiper tous les aspects de statut de propriétaire. Acheter une voiture ne s’arrête effectivement pas là, car il faut veiller à son entretien et souscrire à différents services nécessaires pour sa possession. Et comme pour tout bien matériel, la valeur de la voiture va se déprécier au fil du temps. Il est généralement connu qu’une voiture perd 10% de sa valeur tous les ans à partir de sa deuxième année. La revente risque donc d’être difficile dans le cas où vous souhaitez changer de modèle et monter en gamme. Dans le cas où vous souhaitez éviter ces contraintes, il est recommandé de choisir le leasing. Il s’agit d’une formule inédite vous permettant de louer votre véhicule durant quelques années. Avec le prix d’une Chevrolet Bolt, vous trouverez facilement une location longue durée à partir de 300 euros par mois. Par ailleurs, il est possible d’ajuster votre loyer, car opter pour une électrique telle que la Chevrolet Bolt vous ouvre droit à des bonus gouvernementaux qui, additionnés, constituera une somme suffisante pour vous acquitter du premier loyer majoré.

LOA et LLD : comment éviter les pièges ?

Le leasing a réussi à prouver qu’il pouvait être d’une utilité à la fois économique et pratique. Cependant, si vous voulez en tirer le maximum de profits, il faut savoir être vigilant. Les équipements et les options dont vous dotez votre véhicule ont des répercussions sur le coût de votre loyer. Alors à moins d’en avoir vraiment besoin, limitez-les aux essentiels. En LLD, il est possible d’inclure des services tels que l’entretien et la maintenance. Mais même si cela vous semble superflu pour une voiture électrique, il est beaucoup moins cher de les inclure dans votre contrat dans le cas où le besoin s’en fera sentir. Le choix du contrat adéquat dépendra de vos besoins en matière de déplacement. Si vous roulez peu, la LOA est plus avantageuse. Pour un usage intense par contre, préférez la LLD.